Un espace en plus

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenantes:
Antonia Lair, Marlène Galland, Myrto Redor, Claire Fournier Montgieux/ Architectes

 

Objectifs:
La surélévation de bâtiment est devenue l’une des signatures de l’architecture d’aujourd’hui, y compris dans des versions radicales et spectaculaires. La présente démarche propose d’expérimenter cette approche, à la fois urbaine, technique et esthétique, en sollicitant les élèves pour concevoir un vaste espace supplémentaire au dessus de leur collège.

Séances en atelier:
Le programme
Un espace en plus, certes, mais pour y faire quoi ? L’intervenant guide les élèves à travers cette question. Plusieurs pistes sont étudiées : le collège manquerait d’un espace pour accomplir ses missions ; il doit faire face à de nouvelles situations dans un avenir proche (augmentation des élèves, ouverture d’autres spécialités d’enseignement, etc.) ; il souhaite bénéficier d’un service de proximité jugé trop éloigné (en ville). Pour chaque piste évoquée, la classe rédige un argument.

Les usagers
Les argumentaires sont exposés par la classe à deux comités, constitués au sein de l’établissement, l’un représentant des élèves, l’autre des enseignants et des administratifs. Un vote est effectué pour décider du programme à continuer ; les deux comités proposent également des commentaires. La classe et l’architecte reprennent le projet retenu, intègrent les remarques et surtout rédigent un programme complet : ce dernier décrit précisément l’ensemble des demandes et contraintes contenues dans l’espace souhaité.

L’espace supplémentaire
Le programme doit maintenant devenir une proposition architecturale. Une maquette de l’établissement est livrée à la classe. L’intervenant alimente les élèves en projets similaires déjà réalisés. La classe se répartit en groupes pour multiplier les angles d’approches et veiller à bien détailler les différents aspects de leur proposition : dessin, 3D, volumes et élévations apparaissent au cours du processus. Les comités déjà sollicités sont à nouveau conviés, un échange permet d’approfondir les recherches en cours. La classe finalise sa proposition en associant des textes et des chiffrages aux différents visuels.

 

Collèges:
- Classe de 4è 4, collège Pierre Sémard, Drancy
- Classe de 4è, collège Paul Langevin, Drancy
- CLASSE DE  4è SEGPA, collège Le Clos-saint-vincent, Noisy-le-Grand
- Classe de 4è G, collège jacques Prévert, Noisy-le-sec

 

Maquette et scénographie: ELODIE DESCOUBES

Photos: PIERRE ANTOINE

Un espace en plus
Un espace en plus
Un espace en plus
Un espace en plus
Un espace en plus
Un espace en plus
Un espace en plus