Un espace à lire

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenant-e-s:
cartographes, géographe

Chargée de projet :
Florise Pagès

 

Objectifs :
Donner naissance à une carte, c’est réussir à assembler une somme d’informations en une seule image. Cette démarche ambitionne de relier de manière vivante l’ensemble des savoir-faire de la cartographie. Tout peut être cartographié : ce qui est loin comme ce qui est proche, ce qui est connecté comme ce qui est séparé, ce qui est visible comme ce qui ne l’est pas.

Atelier :
A la carte
Pour familiariser la classe à la lecture de cartes, le géographe déploie une large gamme d’exemples, diversifiés tant par la forme que par l’usage. C’est aussi l’occasion d’aborder la relation entre géographie et cartographie. A l’heure du numérique, de quels types de cartes disposons-nous, et de quels outils ? Dans quels cas avons-nous besoin des cartes aujourd’hui ? Quelles évolutions dans les pratiques, les sujets ?

De quoi parle-t-on ?
Les élèves réfléchissent à ce qu’ils veulent rendre visible et choisissent une problématique en lien avec un territoire : veulent-ils cartographier les goûts musicaux du collège, le déplacement des filles et des garçons dans la cour, les sentiments dans leur ville, les rêves… ? Par groupes, ils recueillent les données existantes et produisent celles nécessaires en s’aidant de ce dont ils disposent sur internet, au collège, chez eux. Ils réunissent chiffres, images, textes, statistiques… qu’il faudra ensuite trier et hiérarchiser.

Géo-carto-graphier
Les membres de l’Atelier de cartographie de Sciences Po viennent en classe pour initier les élèves aux notions fondamentales de sémiologie graphique et traiter les informations accumulées grâce à un logiciel dans lequel leurs données seront géo-référencées ; ensemble, ils choisissent un fond de carte, paramètrent des outils de visualisations représentant un ordre, des différences, combinent des variables, des coloris, arrêtent un titre. Puis, ils rédigent une légende reprenant les modalités graphiques et les sources utilisées (titre, auteur, date…). Face à cet objet finalisé, ils peuvent désormais interpréter la géographie du phénomène représenté et mettre en évidence des liens auparavant imperceptibles, définir des notions qui s’en dégagent, et ainsi activer la carte.

(EN PARTENARIAT AVEC L’ATELIER DE CARTOGRAPHIE DE SCIENCES PO )

 

Collège:
- Réné Descartes, Le Blanc Mesnil

 

Photos: DAMIEN DELDICQUE, JÉRÔME AUBRY & ALEXANDRE SCHUBNEL, LABORATOIRE DE GÉOLOGIE DE L’ENS PARIS. 

Un espace à lire
Un espace à lire
Un espace à lire