La voix des masques

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenant-e-s:
anthropologues

Chargée de projet:
FLORISE PAGES

 

Objectifs:
Cette démarche vise à suivre les usages du masque chirurgical dans le contexte de la Covid-19. Il s’agit de comprendre comment, en fonction de son âge, de son genre, de sa profession, chacun s’est approprié cette technique, y compris pour l’investir d’intentions multiples. Ce projet s’inscrit dans une étude démarrée en 2020/21 avec d’autres collégiens de Seine-Saint-Denis, dont les données seront mises en commun.

Des masques
Le port du masque ne date pas de la Covid-19 et n’a pas toujours eu la seule fonction de protection ; les élèves découvrent à travers le métier et les méthodes de l’anthropologue, les pratiques culturelles et cultuelles de par le monde. Rehaussées d’exemples et de photos ou objets ramenés pour l’occasion, les définitions de rituels, de traditions, de sacré sont discutées et ramenées au quotidien des élèves (cérémonies de mariage, d’enterrement, maquillage…) pour tenter de répondre ensemble à une question : sommes-nous en train de créer un nouveau rituel ?

Enquête quantitative
Sur la base de leurs expériences propres et d’un document existant pour les autres enquêtes, les élèves vont co-construire un questionnaire et un protocole: que fait-on des questions ouvertes, photographier la personne, droit à l’image, prise de notes…Des petits groupes sont constitués et chacun a un rôle précis. Les élèves répètent, arrêtent un terrain (marchés, rues, centres commerciaux…) et partent à la rencontre des passants. Les résultats obtenus (camemberts, graphes, pourcentages…) sont comparés aux autres et permettent de dégager des tendances.

Enquête qualitative
Les élèves se tournent vers leurs proches et familles pour rentrer dans le détail du vécu de chacun sur l’évolution des comportements depuis 2020. Des questions complémentaires sont rajoutées au questionnaire, ouvertes cette fois, et les entretiens sont enregistrés et menés individuellement ou par binômes. Une synthèse générale clôt le projet en vue d’une présentation orale.

 

Photos: PIERRE ANTOINE / STÉPHANE SAUTOUR

La voix des masques

LE COURS DES CHOSES

Avec la période de confinement, les démarches initiées en collège ont connu quelques changements, également quelques aménagements et surprises. Le moment est venu de présenter ce qui a été finalisé par les élèves, les enseignants et les intervenants. Cet espace de diffusion rapporte nombre de témoignages visuels, sous des formats à la fois fixes et animés, et invite les visiteurs à une découverte différenciée : en cela par projet identifié ou d’une manière plus aléatoire.