La Terre qui tremble

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenants:
Sismologues

 

Objectifs:
Tous les jours des centaines de séismes se produisent dans le monde. Ils sont détectés par les sismomètres repartis sur la surface de la terre. Tout au long de ce projet les élèves vont travailler sur ces donner sismiques. Installer une station, recueillir des tracés les analyser, c’est tout cette matière « sismique » que la classe accompagner par l’intervenante va devoir appréhender.

Séances en atelier:
Station au collège 
Peut-on prévoir un séisme?  Pourquoi les séismes se produisent surtout dans certaines zones de la planète ? Comment se forme un séisme? Qu’est ce que la magnitude ? Grâce à l’emploi d’images, de schémas, l’intervenant explique comment les sismologues étudient tremblement de terres. A l’issue de cette phase un sismomètre numérique est installé dans la casse.  Relier à un réseau de sismomètres installé dans plus de 150 établissements scolaire du monde entier il permet l'enregistrement de séismes proches ou lointains.

Analyses et correspondance
Le groupe analyse les premier signaux enregistrés : analyse de sismogrammes, triangulation, ondes sismiques, travail sur les ondes, leur temps d’arrivée, notion de vitesse en fonction des matériaux terrestres traversés, localisation des épicentres... la classe se transforme lors de cette phase en véritable laboratoire. En parallèle par groupe de 3-4, les élèves devront enquêter auprès d’élèves d’établissements du réseau afin d’évaluer le risque sismique présent dans ces différent lieux  autour de la planète.  Pour cela la classe prend contact avec 4 établissements scolaires à la réunion, en Turquie ou en chines.

Risque et aléas
Une fois ces tracés enregistrés et analysés le groupe  met en perspective ses résultats avec les recommandation du  plan inter ministériel « séisme »  les  notions d’intensité, de constructions parasismiques et de risque sur les personne seront mobiliser. Au terme de ce travail d’analyse, le groupe doit construire une cartographie de recherche capable de donner sens à tous les éléments qu’ils ont étudiés. 

 

Graphisme: Biblis Duroux

Photo: PIERRE ANTOINE

La Terre qui tremble