La santé autrement

Opération culturelle soutenue par la région Ile-de-France dans le cadre de l’initiative « La science pour tous ».

 

Les intervenant.e.s :
- Claire Grino / Docteure en philosophie, Sylvain Brunier / SOCIOLOGUE - chargé de recherche, Sandrine de Montgolfier / Chercheure  et maître de conférences en éthique, épistémologie et histoire des sciences du vivant, Luigi Cerri / auteur, acteur et metteur en scène, Mathieu Baudrin / Docteur en étude des sciences, techniques et sociétés.

Chargés de projets:
Lucille Negre, Florise Pagès, Mathieu Marion

 

Objectifs :
Proposer à plusieurs centaines de lycéens de découvrir les enjeux actuels débattus lors des États Généraux de la bioéthique 2018 : procréation, neurosciences, environnement. Accompagnés par un chercheur référent, les élèves ont pu interroger les progrès annoncés dans les secteurs de la santé, visiter des laboratoires et rencontrer des experts. A l’issu d’un parcours de plusieurs mois, les classes ont participé à l’organisation d’un grand colloque leur permettant de débattre des thématiques soulevées en classe.

Ateliers :
Choix des cas/choix des sujets
Après une explication du rôle des États Généraux de la bioéthique et du fonctionnement des consultations publiques, les classes se sont interrogées : quels sont les enjeux soulevés par les innovations techniques en santé et pourquoi le public est-il consulté ? Dans un second temps, les élèves ont été sensibilisés aux thématiques débattues. L’enjeu pour l’intervenant était d’entendre leurs manières de voir et de saisir leur niveau de connaissance et réflexion sur ces sujets. À l’issu de cette première phase des grands sujets ont émergés : pollution de l’air ; don d’organes ; utilisation des pesticides ; procréation médicalement assistée ; l’homme augmenté.

Faire une cartographie
Au sein de chaque classe, des questions plus précises ont été réparties : en petits groupes ils ont eu à réfléchir à la variété des enjeux soulevés par leur thème et à commencer à réfléchir en termes d’enjeux éthiques, économiques, sociaux ou juridiques mais aussi à inventorier les acteurs impliqués, les arènes de débats et les divergences d’opinions. Un ensemble de mots clefs a été fourni. Les élèves ont cherché à travers des sources variées (journaux, en ligne, audio-vidéo) et de statuts différents (scientifiques, polémiques, journalistiques) qu’ils ont pu confronter lors de rencontres avec des spécialistes (neurologues, biologiste, chirurgien cardiaque, exploitant de ferme). Les cas ont ensuite été résumés dans un document de synthèse.
Chaque classe a réutilisé les outils et méthodologies de son intervenant : le sociologue a fait appel au questionnaire quand le metteur en scène a proposé de recréer des scènes et des dialogues qui mettent en exergue les points de tensions entre les différents acteurs.

Montrer :
Lors d’une après-midi à la faculté de médecine de Paris, les étudiants ont été réunis sous la forme d’un grand colloque. Cette restitution a eu pour objet de débattre. Chaque classe a exposé son cas d’étude en veillant à éviter les stéréotypes et les idées reçues, à restituer le détail des arguments, des histoires, des positions. Dans un premier temps il ne s’agissait pas de prendre parti mais d’exposer un état des lieux objectif pour ensuite formuler des avis, des scénarii envisageables, faisant appel au sens critique de chacun. S’en sont suivi des échanges plus spontanés et étayés grâce aux outils acquis pendant le parcours, montrant que tous les élèves se sont sentis concernés par ces sujets de société en tant que citoyens.

Remerciements :  Faculté de Médecine Paris Descartes – site des Cordeliers, Paris

 

Sorties / rencontres (sélection) :
- Institut de la Moelle Épinière, La Salpêtrière (Paris) : Alexis Génin, directeur de la recherche et du développement technologique de l’ICM et Ségolène Aymé, présidente du comité d’éthique de l’ICM.
- Hôpital Cochin (Paris) : Jean-Philippe Wolf,  chef de service de la section Histologie-Embryologie-Biologie et directeur du centre d'études et de conservation des oeufs et du sperme humains (CECOS).
- INSERM : rencontre avec le neurologue Hervé ChneiweisS et le Pr Philippe Menasché, chirurgien cardiaque.
- Centre hospitalier de Saint-Denis : rencontre avec le service de coordination
- Les Vergers de Champlain (La Queue-en-Brie) : visite d’une exploitation en agriculture raisonnée.
- Le Moulin de Chantemerle (Aulnoy) : visite d’une ferme en agriculture bio.
- Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (Créteil) : rencontre avec Vincent Michoud.
- Rencontre avec les membres de « Pièces et Mains d’œuvre » (Paris).
- Rencontre avec Pascal Beaudeau, épidémiologiste.

Lycées :
- Classe de 1ère S ( 15 élèves), Lycée Sophie Germain, Paris
- Classe de 1ere Professionnelle (17 élèves), Lycée des métiers de l’horticulture et du paysage, Montreuil
- Classe de 1ère S, Lycée Bergson, Paris
- Classe de Terminale S,  Lycée Paul Éluard, Saint-Denis
- Classe de BTS économie sociale familiale, Lycée Henri Sellier, Livry-Gargan

   

La participation aux projets financés par la Région Ile-de-France engage au respect de la Charte Régionale de la République et de la Laïcité, téléchargeable ici.

 

 

La santé autrement