Sports idéals

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

intervenant-e-s:
mathématiciens

Chargé de projet:
mathieu marion

 

Objectifs:
Cette démarche propose à la classe de se focaliser sur les rapprochements actuels entre sport et mathématique avec un objectif donné au groupe, prévoir le tableau des médailles des jeux olympiques de Tokyo 2021. A partir d’enquêtes, de sources d’informations sportives, puis en apprenant à manier les statistiques et le calcul des probabilités, les élèves vont découvrir, en compagnie de mathématiciens mais aussi de journalistes sportifs comment il est possible de mesurer les chances des nations au JO.

Sport en nombre
Les mathématiques ne sont pas absentes des vestiaires et des gymnases. Derrière la trajectoire d’un ballon de football ou dans le décryptage de la performance, se cachent des lois mathématiques. A partir d’exemples et de cas parlants pour le groupe (observation des phénomènes à l'œuvre sur le terrain, des stratégies de jeu, suivi statistique des athlètes et de leurs résultats…) l’intervenant montre aux élèves la pluralité des liens qui unissent le monde mathématique et le monde sportif.

Modèle olympique
Quels facteurs prendre en compte pour prédire la récolte de médailles des pays participant aux JO ? Pour tenter d’y voir clair, les élèves vont se plonger dans la construction d’un modèle mathématique. Entre intuitions, enquêtes et calculs, les jeux olympiques vont devenir nombres, données statistiques, coefficients. Pour débuter ce travail, la classe accueille des journalistes sportifs venus apporter de l’empirique à l’équation : analyse des précédents jeux olympiques, disciplines de prédilection par nation, effet « pays organisateur », etc. ; avec le mathématicien, la classe ajoutent des données :  taille de la population, richesse du pays, nombre de pratiquants…

Les jeux sont faits ?
Une fois l’enquête finalisée, les élèves doivent traduire leur matériel : le but des élèves consiste à faire que des variables connues (les informations obtenues sur les pays, les athlètes…) dites « variables explicatives », puissent aider à déterminer cette fois-ci des variables inconnues, dites « à expliquer ». Une fois formalisé, le modèle permettra de répondre à de nombreuses questions : quelle est la probabilité que la France se hisse sur le podium en natation, en athlétisme, en cyclisme ? Quel sera le premier pays au tableau général ? Peut-il y avoir des surprises ? 

LE COURS DES CHOSES

Avec la période de confinement, les démarches initiées en collège ont connu quelques changements, également quelques aménagements et surprises. Le moment est venu de présenter ce qui a été finalisé par les élèves, les enseignants et les intervenants. Cet espace de diffusion rapporte nombre de témoignages visuels, sous des formats à la fois fixes et animés, et invite les visiteurs à une découverte différenciée : en cela par projet identifié ou d’une manière plus aléatoire.