L'histoire sans fin

Opération culturelle soutenue par la région Ile-de-France dans le cadre de l’initiative « La science pour tous ».

 

Intervenant-e-s:
historien-ne-s

Chargés de projets:
Mariette Gaillard, Mathieu Marion

 

Objectifs:
Accompagné par un historien, intervenant référent qui va suivre le groupe tout au long du parcours, il s'agira d'aider les lycéens à interroger les méthodes et les nouvelles pratiques des chercheurs en histoire non comme des « apprentis historiens » mais comme de futurs citoyens intéressés à comprendre comment on écrit l’Histoire et quels liens elle tisse entre passé et présent.

Atelier:
L’uchronie
Concept central dans les recherches contrefactuelles, l’intervenant en explique l’usage à la classe ; d’abord à travers des exemples issus de la fiction (romans, films de cinéma, jeux vidéo) puis en prenant des cas cette fois-ci chez les historiens : « Napoléon à Waterloo », « la victoire des Maures à Poitiers », « Si Hitler avait gagné la guerre », etc.

Contexte et archives
Le point de départ de toute expérience contrefactuelle est ce que les historiens anglo-saxons appellent des « turning points », véritables tournants dans l’histoire où se croisent différentes issues possibles. L’intervenant livre aux élèves une série d’évènements historiques à travailler, accompagnés d’archives. Il s’agit de mesurer l’impact et la portée historique des événements proposés, d’étudier les moments de basculements dans une perspective plus complexe, plus ouverte, mais tout aussi rigoureuse, pour tenter de reconstituer un ensemble de scénarios alternatifs

Une contre-histoire à assembler
Et si « La chute du mur en 1989 », « La naissance des ordinateurs personnels en 1977 », « 1492 et l’Amérique », etc, sont parmi les exemples d’évènements considérés dans les classes. A l’issue des analyses contextuelles précédentes, les élèves doivent maintenant formuler des hypothèses différentes de l’histoire « réelle ». Dans un second temps, élèves et intervenants réfléchissent aux implications politiques, morales, scientifiques, techniques de ces futurs non advenus.

 

La participation aux projets financés par la Région Ile-de-France engage au respect de la Charte Régionale de la République et de la Laïcité, téléchargeable ici.

L'histoire sans fin

LE COURS DES CHOSES

Avec la période de confinement, les démarches initiées en collège ont connu quelques changements, également quelques aménagements et surprises. Le moment est venu de présenter ce qui a été finalisé par les élèves, les enseignants et les intervenants. Cet espace de diffusion rapporte nombre de témoignages visuels, sous des formats à la fois fixes et animés, et invite les visiteurs à une découverte différenciée : en cela par projet identifié ou d’une manière plus aléatoire.