La vie secrète des Jeux Olympiques

La résidence "In-situ" est un dispositif mis en place dès 2007 par le Département de Seine-Saint-Denis consistant à inviter un /des artistes ou chercheur(s) dans un des collèges du département le temps d’une année scolaire, en lien avec une structure culturelle. Tous les champs de la création artistique contemporaine et de la recherche scientifique ou universitaire sont concernés. Il(s) ou elle(s) sont accueilli(es) pour mener un travail personnel. Il peut s’agir de la poursuite d’un travail en cours ou de la mise en œuvre d’un travail spécifique à cette occasion. Ces résidences de création ont pour but de soutenir une démarche artistique et/ou un processus de création d'un artiste ou d'un collectif, de rendre présente la création au plus près de la communauté scolaire et d’expérimenter une rencontre entre des projets artistiques et éducatifs.

 

Intervenant-e-s
géographes, mathématicien-ne-s, photographes, designers, journalistes, historien-ne-s, artistes sonores, architectes, élus...

Chargés de projets:
Mariette gaillard, Florise pagès, mathieu marion

 

Objectifs:
Le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis a souhaité mettre en place une résidence In Situ sur le thème des « Jeux olympiques et paralympiques 2024. Dans ce cadre, F93 a imaginé se décaler du dispositif habituel consistant à n’avoir qu’un seul intervenant au collège pour penser une programmation culturelle et scientifique pluridisciplinaire, marquée par la présence de plusieurs contributeurs dans plusieurs classes et pouvant évoluer pendant les 4 années à venir. Une ouverture et une clotûre viendront encadrer ce programme d'ateliers, de workshops, de rendez-vous et de sorties rayonnant autour de trois grandes thématiques :

Les performances
Cette entrée permet de se placer au coeur des JO et de ce qui constitue l’objectif principal des équipes : battre des records, décrocher des médailles, être le plus performant possible. Il s’agit de convoquer toute la pertinence des savoirs scientifiques et techniques afin de montrer la contribution des sciences à la préparation des athlètes.

Les émotions
Entre arts et médias, ce thème se penche sur les imaginaires et les valeurs olympiques. Célébration autant que compétition, les Jeux invoquent un certain idéal du sport, du dépassement de soi et de l’engagement qui donne naissance à des moments d’une grande puissance émotionnelle. Il s’agit ici de se pencher sur cet “événement monstre”, pour les sportifs comme pour les spectateurs.

Le territoire de Seine-Saint-Denis
Dans ce cas, nous avons souhaité travailler toute la profondeur territoriale des JO en s’interrogeant sur ce que signifie pour une population d’accueillir les Jeux. En se tournant vers la Seine-Saint-Denis et les grandes transformations en cours, les classes pourront entrevoir les implications de l’organisation d’un tel évènement. Ici, on privilégiera davantage les sciences humaines.

LE COURS DES CHOSES

Avec la période de confinement, les démarches initiées en collège ont connu quelques changements, également quelques aménagements et surprises. Le moment est venu de présenter ce qui a été finalisé par les élèves, les enseignants et les intervenants. Cet espace de diffusion rapporte nombre de témoignages visuels, sous des formats à la fois fixes et animés, et invite les visiteurs à une découverte différenciée : en cela par projet identifié ou d’une manière plus aléatoire.