Nuit Debout

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenant-e-s:
neurologues

Chargée de projet:
florise pages

 

Objectifs:
Les élèves sont invités à parcourir « Les mondes du sommeil »: d’abord en réalisant une base de données sur leur propre sommeil; ensuite en enquêtant sur l’influence des rêves; enfin en comparant le sommeil des humains avec celui des animaux.

Au dodo
Le neurologue introduit la classe aux fonctions biologiques du sommeil, présente ses cycles (endormissement, sommeil profond, paradoxal) et les critères qui le distinguent du repos. Chacun tient un agenda du sommeil révélant son profil de dormeur: à quelle heure les élèves se sont-ils couchés/ levés? De quelle manière ? comment se passe leur journée ? De quoi ont-ils rêvé ? Grâce à l’analyse de cet outil, ils tentent de comprendre l’impact du sommeil sur leur quotidien (concentration, apprentissage, humeur) et sur leurs rêves, et les causes et conséquences du manque de sommeil.

Que fait notre corps quand nous dormons ?
Les élèves se lancent dans un protocole expérimental grâce aux instruments fournis (casques pour enregistrer l’activité cérébrale et montres pour recueillir les mouvements du corps), ils découvrent leur activité durant la nuit dont ils consignent les données: consommation en oxygène, rythme cardiaque, perception sensitive, mouvements oculaires, température corporelle. A la fin de ces deux étapes, les élèves disposent de données complètes sur leur sommeil et peuvent les comparer aux études sur le sommeil des français et d’autres civilisations, contemporaines comme plus anciennes, afin d’en distinguer les particularités et ressemblances.

La mouche dort
Enfin, la classe élargit la comparaison avec cette fois l’espèce animale : est-ce que tous les animaux dorment ? Que permet ce sommeil (exercer leur mémoire, être aux aguets face aux prédateurs …) ? De quels outils d’analyse dispose-t-on? Pourquoi l’opossum rêve six heures par nuit et la poule 25 minutes seulement ? Les élèves croisent les données scientifiques sur les oiseaux, mammifères et poissons pour mieux comprendre le(s) rapport(s) entretenu(s) entre sommeil et êtres vivants.

 

Photos: Pierre Antoine / Stéphane Sautour

Nuit debout
Nuit debout

LE COURS DES CHOSES

Avec la période de confinement, les démarches initiées en collège ont connu quelques changements, également quelques aménagements et surprises. Le moment est venu de présenter ce qui a été finalisé par les élèves, les enseignants et les intervenants. Cet espace de diffusion rapporte nombre de témoignages visuels, sous des formats à la fois fixes et animés, et invite les visiteurs à une découverte différenciée : en cela par projet identifié ou d’une manière plus aléatoire.