Manger vrai?

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenant-e-s: 
BIOLOGISTES

Chargé de projet:
MATHIEU MARION

 

Objectifs:
En parlant de nutrition, que cherche-t-on à montrer du comportement d’un individu ? Pour tenter de répondre, la démarche prend appui sur la classe. Des mesures et des questionnaires renseignant sur les habitudes et les rythmes d’alimentation des élèves seront croisés avec d’autres situations : la cantine, les pratiques d’achats, l’origine et l’évolution du goût. 

En entrée
Déterminante pour notre santé, la nutrition n’en reste pas moins une fonction encore bien mystérieuse. L’objectif de cette première phase est de permettre au groupe d’explorer les mécanismes sous-jacents et les déterminants des comportements alimentaires.  Après avoir introduit auprès de la classe les fonctions biologiques de la nutrition (qui inclut l'alimentation dans ses diverses dimensions : aliments, boissons, composés bioactifs…), l’intervenant propose aux élèves d’explorer leur rapport à la nutrition : quelle est l’importance de l’alimentation à l’âge de nos adolescents ? La classe tient pendant plusieurs semaines un agenda, afin de mettre en place un profil « nutritionnel » de chaque élève : à quelle(s) heure(s) ont-ils mangé ? Quels types d’aliments ? À quel(s) moment(s) de la journée ressentent-ils de la faim ?... Grâce à l’analyse de cet outil, les collégiens tentent de comprendre le rôle de leur alimentation dans les tâches qu’ils effectuent au quotidien : concentration, énergie, apprentissages. 

Une alimentation ?
La classe réunit l’ensemble des données récoltées lors de la première phase, en élargissant son terrain : qu’apprenons-nous lorsqu’on étudie l’alimentation non plus sur une classe mais sur un groupe plus large ? Les élèves prennent connaissance des récentes études sur l’alimentation des Français et les comparent à leurs résultats : sont-ils dans la moyenne ? Y- a-t-il des particularités liées à l’âge ?... Dans un deuxième temps, l’intervenant prendra soin de montrer au groupe l’importance des facteurs (sensoriels, psychologiques, culturels…) qui influencent nos choix alimentaires, au-delà du simple aspect nutritionnel. Cette ouverture permettra au groupe de questionner plus largement son rapport à la thématique. Qu’il s’agisse de santé publique, d’éducation, d’agriculture, la thématique induit de nombreuses questions, aux croisements des sciences, des techniques et des modes de vie : quels aliments pour demain ? Une éthique alimentaire mondiale est-elle envisageable ? Peut-on concilier sécurité alimentaire, qualité gustative et coûts de production ? Faut-il lutter à tout prix contre l’obésité ou faciliter la vie en société des personnes qui en souffrent… ? 

 

Photos: Ces images sont issues d'une série débutée en 2016 par le photographe NICOLAS SILBERFADEN lors de ses marches en remontant les bords de Seine.

Manger vrai?
Manger vrai?
Manger vrai?
Manger vrai?

LE COURS DES CHOSES

Avec la période de confinement, les démarches initiées en collège ont connu quelques changements, également quelques aménagements et surprises. Le moment est venu de présenter ce qui a été finalisé par les élèves, les enseignants et les intervenants. Cet espace de diffusion rapporte nombre de témoignages visuels, sous des formats à la fois fixes et animés, et invite les visiteurs à une découverte différenciée : en cela par projet identifié ou d’une manière plus aléatoire.