Passions Martiennes

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenant-e-s:
planétologues, instrumentistes, climatologues, juristes

Chargée de projet:
Florise pagès

 

Objectifs:
Durant l’été 2020, les Émirats Arabes Unis, la Chine et les États-Unis ont envoyé sur Mars leurs explorateurs robotiques Hope, Tianwen-1 et Perseverance, chargés de regarder, de sentir, d’écouter à notre place. En accueillant des chercheurs impliqués dans cette actualité, cette initiative veut saisir pourquoi il est si important d’aller sur Mars.

Planète Jumelle?
Un échange rapide avec les élèves sur leurs représentations de Mars ouvre la voie au planétologue pour la situer grâce aux missions spatiales depuis les années 60 (orbiteurs, atterrisseurs, rovers et leurs découvertes). La classe identifie les principales caractéristiques de Mars (atmosphère, cartographie, températures, canyons, vents…), en comparaison avec la Terre.

La vie sur Mars
Parce que la grande énigme reste la présence de l’eau liquide sur Mars, synonyme de vie passée, les élèves enquêtent en épluchant des données (clichés, compositions des roches, courbes sismiques), explorent les deltas, activent des maquettes recréant des bassins sédimentaires, des tsunamis, s’interrogent sur la calotte glaciaire, les nuages de glace. A force d’analyses et d’hypothèses, ils décryptent le cycle de l’eau martien.

Mars, terre d’accueil
La classe se penche alors sur la Terraformation, soit la transformation de toutes les propriétés de Mars afin de la rendre habitable pour les humains : de quels moyens et ressources dispose-t-on ? Quels obstacles ? Et quels sont les prochaines étapes et objectifs de la colonisation?

Patrimoine de l’humanité
Toute découverte sur Mars est partagée par la communauté scientifique mondiale, et la moitié des échantillons rapportés en 2031 par Perseverance sera préservée pour les générations futures. Mais qui est propriétaire de quoi ? N’y-a-t-il pas de compétition internationale ? Qu’en est-il de la mercantilisation martienne (tourisme, vols habités, colonisation durable…) ? Pour répondre à ces questions éthiques, les élèves se tournent vers une juriste qui a recours au droit, aux traités existants et met la classe à contribution sur ceux à imaginer.

 

Photos: PIERRE ANTOINE / STÉPHANE SAUTOUR

Passions martiennes
Passions martiennes
Passions martiennes
Passions martiennes
Passions martiennes

LE COURS DES CHOSES

Avec la période de confinement, les démarches initiées en collège ont connu quelques changements, également quelques aménagements et surprises. Le moment est venu de présenter ce qui a été finalisé par les élèves, les enseignants et les intervenants. Cet espace de diffusion rapporte nombre de témoignages visuels, sous des formats à la fois fixes et animés, et invite les visiteurs à une découverte différenciée : en cela par projet identifié ou d’une manière plus aléatoire.