La vérité en sport

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenants: François Merland/ coach sportif et biomécanicien

Chargé de projet: Stéphane Coulaud

 

Objectifs: 
Pour les élèves, une initiative en deux temps, qui nécessite rigueur et intuition. Il s’agit d’abord de se familiariser avec les connaissances et les méthodes utilisées en biomécanique pour expliquer les performances des sportifs. Puis, dans une seconde phase, d’appliquer ce travail d’analyse à un « objet » bien particulier : celui des paris portant sur les championnats professionnels.
Le parcours La vérité en sport propose d’explorer le champ des possibles entre les principes scientifiques de la biomécanique et la dimension plus ou moins aléatoire des paris sportifs. Il s’agit alors de penser la biomécanique comme une discipline dont les principes fondamentaux pourraient être appliqués au domaine du jeu et de l’anticipation rationnelle et réfléchie.

Atelier:
Cet atelier propose de confronter la démarche scientifique de la biomécanique à la pratique des paris appliqués au sport. Le postulat de départ est de savoir si cette discipline peut apporter des réponses, si ce n’est certaines au moins probables, à un domaine dépendant en partie de facteurs humains difficilement prévisibles, notamment en qui concerne les sports collectifs, premiers objets d’étude des pronostics.

Lors d’une première phase l’intervenant présente les champs d’étude que la biomécanique recouvre, et particulièrement le domaine de la biomécanique du sport. Le championnat français de football est ensuite choisi comme premier « terrain de pronostics ». Les élèves, répartis en groupe de parieurs, choisissent des équipes différentes pour assurer une certaine représentativité du championnat. Laestclasse a ensuite été invitée à pronostiquer des résultats sans prise en compte de données statistiques et de paramètres prédéfinis.

Lors de la phase suivante, une première analyse est tirée entre les pronostics annoncés et les résultats réels, ceci afin d’identifier les erreurs et de les rectifier pour de prochains pronostics. Au cours des séances suivantes, de nouvelles données sont introduites (statistiques de chaque joueur au cours de la saison précédente et de la saison en cours, statistiques globales des équipes, nombres de buts, etc.) afin d’affiner les pronostics.

En plus du football, les élèves, toujours répartis en groupe de parieurs, appliquent la même démarche à d’autres sports collectifs, comme le volleyball, le basketball, le rugby, le handball. Et systématiquement, d’une séance à l’autre, les pronostics annoncés sont confrontés aux résultats réels puis analysés.
En complément des sports collectifs mentionnés, les sports individuels, plus versés dans l’imaginaire collectif dans la pratique des paris, font aussi l’objet de pronostics. Pour annoncer les pronostics, les élèves introduisent dans leurs pronostics des analyses des performances et des résultats individuels de sportifs.
En plus de l’approche théorique, l’intervenant soumet les élèves à un test réel dans le cadre de l’enseignement d’éducation sportive. Chacun peu alors prendre conscience de la difficulté de prévoir, prédire des performances, et encore plus, des résultats sportifs avec certitude, même avec l’apport de la biomécanique.

Montrer:
Au lieu d’organiser une restitution finale à la fin de l’année, des restitutions partielles ont scandé les parcours. Sur la base d’une étude à partir de principes scientifiques qu’offre la biomécanique, il s’agissait pour les élèves d’établir des paris sur des rencontres sportives, notamment celles du championnat de football français et de confronter les résultats réels aux projections de résultats qu’ils avaient imaginées et anticipées.

 

Sorties (sélection):
- INSEP : VISITE DES INSTALLATIONS DU PÔLE FRANCE ET RENCONTRE AVEC L’ENTRAÎNEUR DE BOXE DE L’ÉQUIPE DE FRANCE.

Collèges:
- Classe de 3e du collège Madame-de-Sévigné, Gagny
- Classe de 5e SEGPA du collège Colonel-Fabien, Saint-Denis