Serious games

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenants : Colin GALLETTO, Christophe HENNES, Sylvain PAYEN, Adrien PELOV,  Thomas PLANQUES/ game designers

Chargé de projet: Mathieu Marion

 

Objectifs:
Ce projet est une invitation faite aux élèves à réfléchir et à questionner leur rapport aux mathématiques grâce à la création d’un jeu vidéo. Le monde des jeux vidéo s’est en effet largement diversifié, la dimension ludique peut se combiner aujourd’hui avec des dimensions plus réflexives, être nourrie par des aspects « plus sérieux ». L’objectif des classes lors de ce projet est de créer un jeu en partageant, d’une part, les dimensions mathématiques dans la conception de celui-ci, mais aussi d’essayer de rendre attrayant l’aspect « sérieux » de cette discipline par une forme, une interaction, des règles et des objectifs ludiques.

Séances en atelier:
Lors de cet atelier, les élèves travaillent aussi bien le scénario et le storyboard que les aspects dynamiques du jeu.

La définition du scénario
Les élèves, l’enseignant et l’intervenant Game designer choisissent dans le programme de mathématique les éléments qui vont servir de base au scénario du jeu.

Les règles du jeu (ou gamedesign)
En s’appuyant sur différents exemples, les élèves imaginent les cinq ou six règles du jeu de la classe. L’intervenant aide les groupe à comprendre ce qu’est une règle : un objectif, des obstacles, des solutions.

Les niveaux dans un jeu (ou gameplay)
L’intervenant explique ce qu’est le level design et ses relations à l’histoire. Les élèves repèrent les règles à respecter pour construire un bon niveau et listent l’ensemble des éléments qui devront être intégrés dans le jeu (obstacles, indices, etc.). La fabrication des niveaux s’effectue grâce au logiciel Gamemaker.

Graphisme, son, et intégration finale
Identifier les éléments audiovisuels présents dans le jeu vidéo et comprendre leur fonction. Réaliser la maquette définitive du jeu. À l’issue de cette étape, chaque classe possède son jeu propre.

Montrer:
Les jeux vidéo des 6 classes ont été présenté durant 4 jours au « 13eme Salon de la culture et des jeux mathématiques de Paris ». Grâce à des bornes installées sur place, ce sont plus de 5000 visiteurs qui ont pu découvrir le travail des élèves et jouer aux jeux imaginés par les classes. Chacune des bornes a ensuite été installée dans chacun des établissements participants permettant ainsi à la communauté éducative de découvrir les créations des élèves.

 

Sorties (sélection):
- DÉCOUVERTE DE L’ESPACE JEUX VIDÉO DE LA GAITÉ LYRIQUE
- ECHANGE SUR LES MÉTIERS DU JEU VIDÉO AVEC UN PROFESSIONNEL DE LA SOCIÉTÉ UBISOFT
- VISITE DE L’EXPOSITION GAME STORY AU GRAND PALAIS
- VISITE DU PALAIS DE LA DÉCOUVERTE SUR LE THÈME «DU JEU AUX MATHÉMATIQUES »
- VISITE DES COLLECTIONS DE JEUX VIDÉO DU CNAM.
- VISITE AU 13EME SALON DE LA CULTURE ET DES JEUX MATHÉMATIQUES

Collèges:
- Classe de 5 du collège Christine de Pisan, Aulnay-sous-Bois
- Classe de 6 du collège Pierre de Ronsard, Tremblay en France
- Classe de 4ème du collège Jean Moulin, Montreuil-sous-Bois
- Classe de 5ème du collège du Descartes, Tremblay-en-France
- Classes de 6ème et 6ème Segpa du collège Gustave Courbet, Romainville
- Classe de 5ème du collège Pablo Picasso, Montfermeil

Serious games