Chaque fois unique

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenants :
Vincent Sitruk/ ONF ; Patricia Ventura, Alexis Pey / biologistes marins – Thalassa ; CPIE ; Cannes Jeunesse.

Chargés de projet :
Lucille Nègre, Florise Pagès, Mathieu Marion

 

Objectifs :
Peut-on dire d’une île qu’elle est une terre entièrement soumise à l’influence de la mer qui l’entoure ? Cette question a structuré un vaste projet d’enquête que les élèves ont coordonné, 3 jours durant, sur l’île Sainte-Marguerite dans l’archipel des Iles de Lérins, en Méditerranée. Plusieurs intervenants se sont succédés, partageant chacun leur tour leur domaine de compétences, pour dresser un portrait hétérogène de cette île.

Entre nature et culture 
Dès l’arrivée, une balade fut l’occasion pour les élèves d’établir un premier contact avec l’histoire de l’île et sa géographie : équipés de cartes et boussoles, ils ont longé le sentier côtier au départ du village des pêcheurs : découverte du Fort Royal, qui abrite la cellule du masque de fer et le musée de la mer, de l’histoire des fours à boulets, du cimetière de Crimée et du cimetière marin, du bastion de la convention, ou encore du blockhaus de la « Pointe du dragon ». Au fil du parcours, les élèves ont pris conscience des populations qui ont traversé ce lieu, des fonctions successives du fort, de l’impact de l’homme sur la flore, la faune, et sur le relief, notamment avec la présence du très controversé chantier naval. Avec un écologue, ils sont rentrés dans ce qui constitue l’île - observation des composantes animales et végétales, l’intervenant leur a expliqué comment fonctionne cet ensemble naturel et quels liens unissent les êtres vivants entre eux, quelles sont les espèces endémiques, à quoi sert la photosynthèse, le sol forestier, l’intérêt du bois mort en forêt, etc. Plus tard, depuis un abri d’observation situé près de l’étang du Batéguier, les élèves ont tenté de repérer les espèces de la réserve ornithologique. La journée s’est finie par un atelier lors duquel chacun a planté un pin d’Alep ou petit chêne, participant ainsi de la reforestation d’une zone de l’île.

Quelle vie dans l’eau ?
Une balade en mer, en voilier collectif ou en kayak individuel, a permis d’aborder l’île, les eaux qui l’entourent et sa côte, depuis le large. De retour, les élèves ont entamé une série d’ateliers dans divers milieux (flaques marines, milieu rocheux, laisses de mer, étang salé) en s’appuyant chaque fois sur des protocoles d’identification des habitats, en définissant une zone d’étude à l’aide d’un quadrat, en mettant en évidence sa salinité, sa température, ses coordonnées GPS, etc. Dans ces zones, ils ont collecté et identifié la biodiversité locale à l’aide de seaux, de bacs d’échantillonnage, de plaquettes d’observation, ou en s’essayant à la technique de la pêche à la nasse. Avant de rejoindre le laboratoire, des échantillons d’eau et de sable ont été étiquetés pour être soumis à une analyse microscopique. Une deuxième phase a consisté à étudier le plancton et les micro-organismes non visibles à l’œil nu pour en comprendre l’anatomie, le comportement, les formes. Ensuite, les élèves ont tenté de définir les espèces observées en s’aidant d’une banque de données ; ils ont consigné minutieusement l’ensemble des informations, images, et prélèvements effectués durant le séjour.

Partager :
En fin d’année, dans chaque collège, les élèves ont rendu compte de leur séjour devant le reste de la communauté éducative avec photos, cartes, et prises de notes à l’appui. Ils ont ainsi tenté de transmettre le « visage » détaillé de l’ile qui les a accueillis.

 

L’ensemble des ateliers et des sorties s’est confondu dans les 3 jours et demie passés sur l’île.

Collèges :
- Classe de 4è, collège Jean Vigo, à Epinay-sur-Seine
- Classe de 3è et 4è SEGPA, collège Descartes, au Blanc-Mesnil
- Classe de 4è, collège Sémard, à Drancy
- Classe de 5è SEGPA, collège Jorissen, à Drancy
- Classe de 3è, collège Sévigné, à Gagny
- Classe de 5è, collège Balzac, à Neuilly-sur-Marne

Chaque fois unique
Chaque fois unique
Chaque fois unique
Chaque fois unique
Chaque fois unique
Chaque fois unique
Chaque fois unique