Paroles et musique

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenantes: Pauline Vessely, Émilie Viaut/ sociologues

Chargé de projet: Stéphane Coulaud

 

Objectifs:
Avec « Paroles et musiques », il s’agit de s’installer au milieu de la musique : connaissance des instruments, des formations instrumentales et des caractéristiques essentielles définissant un genre musical. Selon un dispositif d’écoute actif et évolutif (puisant dans les répertoires francophones et anglo-saxons) et en fonction d’une méthodologie spécifique, voici une balade parmi les paroles, les voix, les mélodies, les arrangements. Alternance de séances d’écoute et d’analyse, appropriation et mise en pratique de méthodes sociologiques et anthropologiques construisent l’atelier. Tous les supports (vinyle, numériques, etc.) sont utilisés ; chacun conditionne une perception et une écoute particulières.

Séances en atelier:
« Ne me quitte pas »
Enseignant, intervenante et élèves ont échangé sur les musiques et les chansons qu’ils/elles écoutent. Ce matériau permettait de faire comprendre les différences de notions entre critique et analyse, écoute passive/ écoute active. L’atelier s’est ensuite organisé par l’alternance de phases d’écoute et de phase d’analyse. Les chansons ont été choisies dans un répertoire aussi bien français (rap, variété, rock) qu’anglosaxon, comme Ne me quitte pas (interprétations de Brel vs Sting). Ceci permettait aux élèves de maîtriser quelques méthodes et notions pour ensuite s’engager sur un terrain d’étude qui leur soit moins familier et plus exceptionnel.

En live
La classe s’est concentrée sur la spécificité d’analyse qu’est l’expérience d’écoute lors d’un concert. Le groupe français Kat Onoma, qui se produisait pour une seule date à Paris, a été sélectionné. Les styles variés (rock, jazz, musique expérimentale) les influences (Velvet Underground), les réappropriations et interprétations (Radioactivity de Kraftwerk, Billie Jean de M. Jackson) de ce groupe en faisaient un terrain d’étude sociologiquement et musicalement riche et intéressant. La classe, aidée par la sociologue, a préparé la séquence en formulant une série de questions, sorte de trame qui guidait la séance d’écoute lors du concert, et a élaboré une grille d’analyse pour l’après-concert.

Que s’est-il passé ?
Pour décrypter le concert, les élèves ont analysé le groupe (constitution, noms des musiciens, date de création et fin d’activité, carrière solo des membres, etc.) ainsi que la salle dans laquelle il s’est produit. Ils sont aussi revenus sur les jeux scéniques (positions des membres sur la scène, mouvements), les jeux de lumière, sans oublier de porter un regard sur le public présent. L’intervenante a effectué un enregistrement lors d’une dernière séance en classe pour recueillir l’avis personnel des élèves sur le concert.

Partager:
La restitution des parcours Paroles et musique a pris la forme d’un objet sonore d’une dizaine de minutes. Diffusé dans l’établissement grâce à un dispositif d’écoute spécifique imaginé par F93, ce « reportage » laissait une large part aux analyses des élèves, notamment à propos du concert du groupe français Kat Onoma.

 

Sortie:
- Concert unique à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet du groupe français Kat Onoma

Collèges:
- Classe de 4ème, COLLÈGE Claude Debussy, Aulnay-sous-Bois
- Classe de 3ème, COLLÈGE Jean Jaurès, Villepinte