Qu'est-ce que la paix?

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenantes:
Claire Larroque, Dorine Montout / Philosophes

Chargée de projet:
Florise Pagès

 

Objectifs:
Si la paix fait ici l’objet d’une question, ce n’est pas pour savoir quel pays serait ou pas en paix aujourd’hui. Il s’agit davantage de savoir comme elle s’énonce entre les parties, comment elle s’obtient et se perpétue. C’est une forme d’enquête morale et philosophique qui attendait les élèves et pour laquelle il leur a fallu faire parler des indices, des documents et des témoins.

Séances en atelier:
Traiter la paix 
En 1919, au sortir de la Première Guerre Mondiale, est rédigé à Versailles un traité. Les élèves décortiquent ce document officiel, interrogent sa pertinence pour se rendre compte qu’il est difficile de rédiger un tel traité sans y faire participer l’ennemi, que la responsabilité ne doit peut-être pas être uniquement portée par l’ennemi, que malgré l’écrit, les idées portées par le traité n’auront pas toutes perdurer... Le document analysé appelle un travail sur d’autres textes de natures différentes afin de cerner à la fois les formules utilisées, le champ lexical et la diversité d’approches englobées sous cette notion.

Les acteurs mondiaux
La classe continue sa quête d’informations à travers des entretiens avec le reporter de guerre Cédric Gerbehaye sur le cas des enfants soldats au Congo qui tentent un retour à la vie « normale », ou comment se reconstruire après un génocide, le rôle trouble des pasteurs dans une quête de la paix, peut-on faire confiance à l’armée pour protéger son peuple…Avec l’anthropologue Elisabeth Claverie, c’est la manière dont la Cour Pénale Internationale traite les crimes contre l’humanité qui est abordée, et quels dispositifs de réconciliation, de pardon, de reconnaissance d’un crime, d’excuses publiques sont mis en place pour viser la paix. A cela s’ajoutent les recherches et discussions de la classe sur les grands acteurs de la paix dans le monde que sont les ONG, les mouvements pacifistes, les Prix Nobel... et leurs moyens d’agir.

Faire la paix
Le groupe dresse une liste des principaux arguments défendus par les acteurs, les analyse pour dégager des positions communes et tenter de définir la paix. Il s’agit d’éprouver combien les réponses sont toujours précaires et d’apprécier combien les positions peuvent varier selon les situations. La réflexion s’oriente naturellement vers la question de savoir si les élèves se sentent en paix dans leur propre pays, même s’il n’est pas en guerre, et pourquoi, soulevant les questions sensibles pour des adolescents, de la paix intérieure, du sentiment de sécurité, du regard des autres.

Montrer:
Un panaché de réflexions, d’extraits d’entretiens, d’échanges épistolaires, d’images et de textes étudiés, est compilé en vue de donner les pistes d’une définition de cette notion de paix. L’ensemble est consigné sous forme d’affiches, accrochées au sein de l’établissement, et lisibles par tous.

Remerciements:
Elisabeth Claverie / Anthropologue, Cédric Gerbehaye / photographe, Aristide Augustin Dossou/ philosophe et enseignant-chercheur

 

Sorties :
- Participation à un campus Unesco, sur le thème « Les Nations Unies et la Paix », Unesco
- Visite guidée des collections permanentes sur la Première Guerre Mondiale, Musée de l’armée, Les Invalides

Collèges:
- classe de 3è C, collège Henri Sellier, Bondy
- Classe de 3è 2, collège Georges Politzer, Montreuil

 

Graphisme: Biblis Duroux

Qu'est-ce que la paix?
Qu'est-ce que la paix?
Qu'est-ce que la paix?
Qu'est-ce que la paix?
Qu'est-ce que la paix?
Qu'est-ce que la paix?
Qu'est-ce que la paix?
Qu'est-ce que la paix?