Houston 69

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenante:
Aurore James /actrice

Chargée de projet :
Florise Pagès

 

Objectifs :
Pour la première fois, en juillet 1969, le 20 exactement, des hommes ont posé le pied sur la Lune. Ils y sont restés 21 heures 30. Au cours de cette période, ils ont communiqué par radio avec le centre spatial de Houston et pris des photos vues par le monde entier. Ces échanges consignés par écrit et ces images restent aujourd’hui encore un matériau exceptionnel pour tenter d’imaginer ce qui s’est passé « là-haut».

Atelier :
The eagle has landed
50 ans plus tard, les élèves ont tenté de reprendre le contact avec la mission Apollo 11. D’abord avec leur imagination, puis en parcourant les archives filmiques et audio de la NASA, par le biais de documentaires, d’ouvrages et d’une exposition sur la lune au Grand Palais. Leur curiosité a été récompensée par un échange privilégié avec une ingénieure en moteur à propulsion de la NASA : grâce à elle, ils savent désormais que l’équipage d’Apollo 11 s’est en­traînée dans un sous-marin, que la fusée était chargée aux 3/4 d’essence - ce qui la rendait extrêmement dangereuse au décollage, que les déchets de la fusée furent jetés dans l’espace ou que les roches ramassées sur la lune étaient du basalte. Ces recherches les ont inspirées pour écrire de courts textes, faire appel à des poèmes, des musiques, des contes existants.

Tranquility Base
Pour rendre compte d’une telle prouesse technique et de leur décou­verte de cet unique satellite de la Terre, les élèves disposent d’un important matériel : ils font le tri de ce qu’ils veulent garder de ces 8 jours de mission, mélangeant émotions et questionnements sur ce qu’il s’est passé il y a 50 ans, et ce qui pourrait advenir dans 50 ans. L’enjeu étant à présent de relier ces éléments en inventant des situations, créant des correspondances, de manière à ce qu’un public puisse revivre cet exploit. Ils entament ensuite une répartition des rôles, la recherche de quelques accessoires, costumes ou éléments de décor.

Rideaux !
Deux après-midis de répétition générale se déroulent sur scène pour filer l’ensemble du scénario imaginé, opérer des coupes si nécessaire, des ajustements, des réglages de lumière, le calage des vidéos et images projetés aussi. C’est le moment d’enfiler la combinaison d’astronaute, ou le T-shirt de la Nasa, de tester la mise en scène, d’échauffer les voix.

Montrer :
Le vendredi 7 juin, à 17h, le public est convié à la mise en scène du premier pas de l’homme sur la Lune dans le Centre Culturel Salvador Allende. Les élèves alternent entre les étapes marquantes du voyage, leur réflexion actuelle sur cet événement et projettent quel sera leur rapport à la Lune dans 50 ans.

Remerciements :
Delphine Le Brun/ ingénieure à la NASA, Centre Culturel Salvador Allende de Neuilly-sur-Marne.

 

Sorties :
- Visite guidée de l’exposition « La Lune » au Grand Palais, Paris
- Répétition générale au centre culturel Salvador Allende, Neuilly-sur-Marne.

Collège :
- Classe de 5èA, collège Albert Camus à Neuilly-sur-Marne

 

Photos : Pierre Antoine

Houston 69
Houston 69
Houston 69
Houston 69