Livre autrement

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenants: Pauline Barzilaï, Caroline Cutaïa/ illustratrices

Chargé de projet: Stéphane Coulaud

 

Objectifs:
Lire un livre papier pour la première fois, mais ensuite naviguer dans sa version numérique pour en avoir une connaissance plus intime. Est-ce la norme des nouveaux lecteurs ? Avec l’aide d’un graphiste multimédia, les classes choisissent un ouvrage et tentent de le déployer en version multimédia : définir une approche multimédia et interactive ; rechercher des ressources sonores et iconographiques ; définir un graphisme et réaliser une maquette.

Séances en atelier:
Inventions et dernières nouveautés
Sur proposition de l’intervenante, la classe a découvert Gaston de Pawlowski, un écrivain français qui a vécu à cheval sur les XIXe et XXe siècles, auteur de plusieurs ouvrages à caractère satirique. L’intervenante a présenté les ouvrages qu’il a écrits, et le choix s’est porté finalement sur son livre Inventions et dernières nouveautés, dont le propos moque par la caricature et l’ironie ce qui touche à la mode du gadget, à la société de consommation et, en filigrane, au scientisme. Pour s’approprier le livre et son auteur, les élèves ont lu plusieurs extraits qui présentaient les inventions et nouveautés imaginées par Pawlowski : le savon anti-dérapant ; le boomerang français ; la baignoire à entrée latérale ; le plume-doigt ; l’anti-larme ; etc.

Que faire d’un texte ?
L’intervenante a sollicité un auteur de BD en la personne de Florent Ruppert, un des membres du duo Ruppert et Mulot. A partir d’extraits du livre de Pawlowski, Florent Ruppert a exposé et expliqué aux élèves la manière dont il illustrait de l’écrit. Avec l’intervenante la classe a ensuite multiplié les exercices dans lesquels le dessin pouvait aider à naviguer dans un texte.

En augmentation
Les élèves se sont livrés à un travail de recherches documentaires sur le contexte dans lequel a vécu l’auteur, les influences de nature artistique que l’on retrouve dans le livre, comme le dadaïsme — à travers les collages et le travail de la lettre — le surréalisme, les références à l’absurde que pratiquait Alphonse Allais, etc. Outre ces recherches documentaires, les élèves ont réfléchi à la dimension graphique en imaginant notamment des lettrines. À la fin de l’atelier, les élèves ont intégré au texte écrit cet ensemble de ressources ; l’intervenante a apporté ses connaissances techniques pour en proposer une lecture sur tablette numérique.

Partager:
Au cours d’un après-midi, les élèves ont présenté au sein du collège le produit final de leur travail à l’aide d’une tablette. Comptant quelques 50 pages de textes, images, liens, etc., chaque lecteur a pu manipuler le livre numérique inspiré de l’oeuvre de Gaston de Pawlowski et découvrir les détournements proposés par les élèves.

 

Sortie:
- BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE (BNF) : ATELIER « QU’EST-CE QUE LE LIVRE ? »

Collèges:
- Classe de 6ème, collège Françoise Dolto, Villepinte
- Classe de 5ème, COLLÈGE Barbara, Stains