La vie urbaine

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenants: Abra Marie Walsh, Nassima Zeggaï, Oriane Letourneur, Mina Saidï/ géographes

Chargé de projet: Mathieu Marion

 

Objectifs:
Qu’elles soient petites ou larges, situées dans un village ou une grande ville, on ne saurait avoir de vie urbaine sans les rues. En ce sens, on y descend, on y marche, on peut y manifester et parfois on s’y croise. Mais pour les géographes qui en observent les rites, bien d’autres choses — moins visibles mais tout aussi importantes— façonnent et définissent les rues au quotidien. Ce parcours vise à faire découvrir ce qu’est une rue aujourd’hui, d’une part, pour analyser les conséquences de son organisation spatiale sur la vie des citadins, mais aussi pour voir ce qu’une rue raconte de notre société.

Séances en atelier:
Qu’est-ce qu’une rue ?
Par la lecture de cartes, notamment grâce à « Google Earth », par l’interprétation de photos provenant du monde entier et par l’étude de données chiffrées, le chercheur montre aux élèves comment les géographes interrogent la notion de « rue » et comment ils ont inventé des notions pour la qualifier : sphère publique et univers privé, mise en relation des lieux, des fonctions, des groupes sociaux, etc. Durant cette séquence, les élèves élaborent également un questionnaire d’enquête.

Observer une rue
Aidée de l’intervenant, la classe choisit une rue dans sa ville ; celle-ci va constituer son terrain d’enquête privilégié. Chaque classe est équipée de tablettes numériques munies d’applications : appareil photo, dictaphone, GPS, ArcGis, Google Earth, etc. A cela s’ajoutent des repères pratiques, des grilles de lecture et un questionnaire permettant aux élèves, par petits groupes, de réaliser une véritable enquête de terrain.

Analyser une rue
Dans cette dernière phase, les élèves vont « faire parler » l’ensemble des données accumulées durant la séance précédente. A travers cette vaste réflexion commune, les élèves doivent montrer tout ce que « leur rue » renferme et qui ne pouvait être perçu sans une analyse approfondie : de quoi est faite cette rue ? Comment est-elle le jour et la nuit ? Qui la fréquente (hommes, femmes, enfants) et comment la qualifier (paisible, animée, passante) ? Etc.

Montrer:
Les élèves ont choisi de réaliser un site Internet rassemblant les éléments de leurs recherches: http://www.lavieurbaine.fr/

 

Sorties (sélection):
- VISITE DU PROJET « LASCAUX » AU PALAIS DE TOKYO (PARIS)
- VISITE DU DÉPARTEMENT CARTOGRAPHIE DE L’INSTITUT NATIONAL DE GÉOGRAPHIE
- PAVILLON DE L’ARSENAL : VISITE GUIDÉE DE L’EXPOSITION PERMANENTE : « PARIS, LA MÉTROPOLE ET SES PROJETS »
- FORUM DES IMAGES : « LA BANLIEUE À L’ÉCRAN » (SÉLECTION DE FILMS SUR L’URBANISME)

Collèges:
- Classe de 6ème A, collège Jules Michelet, Saint-Ouen
- Classe de 6ème G, COLLÈGE Jean Vigo, Epinay-sur-Seine.
- Classe UPI, COLLÈGE Louis Pasteur, Villemomble
- Classe de 6ème 7, COLLÈGE Clos-Saint-Vincent, Noisy-le-Grand