En plein air

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenants: Angels Moragues, Jean Ichter/ botanistes-écologues, Elodie Renouard/ botaniste-paysagiste, Sabine Beutin/ botaniste

Chargé de projet: Mathieu Marion

 

Objectifs:
Quels rapports entretiennent les plantes entre elles et comment se comportent-elles en voisinage ? Pour éclairer ces questions et bien d’autres, les classes se font botanistes : elles répertorient les différentes évolutions et interactions au sein d’un même milieu, elles observent les « acteurs » et les différents mécanismes, puis elles prolongent leurs observations en créant un espace développant une importante biodiversité.

Workshops:
Nature urbaine 
A travers l’observation d’une parcelle, le groupe est confronté à l’idée de biodiversité. Pour cela, l’intervenant attribue à son groupe une zone proche de l’établissement et l’aide à définir la nature de ce "milieu" : sol, exposition, écoulement de l'eau, hauteur de la végétation, etc. Les élèves doivent ensuite se répartir un protocole de collecte pour identifier le nombre d'espèces végétales présentes. Des échantillons sont récoltés ; certains font l’objet de dessins, notes ou encore de photographies.

Recherche participative 
La classe passe d’une observation de terrain à une observation de « laboratoire ». Les spécimens répertoriés doivent être étudiés. Les élèves apprennent à les conserver (découpe, séchage, mise en herbier), l’intervenant leur explique comment les décrire précisément en tenant compte des règles mises à disposition par le portail du Muséum d’Histoire Naturelle. Les élèves doivent être très rigoureux. Il s’agit de faire remonter aux chercheurs du Muséum des informations qualitatives et quantitatives à même d’améliorer la base de données concernant les fleurs du département.

Jardin expérimental
Le projet entre dans une phase résolument expérimentale. Après avoir observé les « acteurs » et les différents mécanismes d’une parcelle existante, les élèves doivent prolonger leur démarche par la création durable d’une végétation. Ils doivent concevoir un espace de vie (parcelle, mur végétal ou toit végétalisé) capable de développer une importante biodiversité : gestion des mauvaises herbes, recours à la germination de graines, plan d’aménagement, spécificité de la zone, etc.

Partager:
Au mois de juin, chaque classe a inauguré son jardin expérimental. Les élèves ont pu expliquer leurs sélections de plantes et les interactions qu’ils ont voulu mettre en évidence. A partir de cette présentation, les parents et les membres du collège ont fait l’expérience sensible du parcours mené par le groupe.

 

Sorties:
- Séance d’observations, Parc de la Haute-Ile / Sausset, Seine-Saint-Denis
- Grandes serres, Jardin des Plantes, Museum National d’Histoire Naturelle
- Visite à l’arboretum de Chèvreloup, Versailles
- Grande galerie de l’évolution, Museum National d’Histoire Naturelle
- Visite commentée de l’Herbier, Museum National d’Histoire Naturelle
- Séance d’observation, Arbonne-la-Fôret, Seine-et-Marne

Collèges:
- Classe de 6ème, George Braque, Neuilly-sur-Marne
- Classe de 6ème, Honoré de Balzac, Neuilly-sur-Marne
- Classe de 5ème, Jacques Jorissen, Drancy
- Classe de 6ème, Anatole France, Les Pavillons-sous-Bois
- Classe de 6ème, Théodore Monod, Gagny