En plein air

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenants: Angel Moragues, Jean Ichter, Basile Martin/ botanistes-écologues

Chargé de projet: Mathieu Marion

 

Objectifs:
Dans l’inconscient collectif, le concept de « biodiversité » évoque davantage la forêt tropicale que la flore des rues de nos villes. Pourtant, sans aller très loin, au sein même du département de la Seine-Saint- Denis, il est possible de découvrir nombre de fleurs, de feuilles, d’écorces et de champignons responsables de notre environnement. En compagnie d’un botaniste, chaque classe tente de comprendre comment les espèces s’adaptent à nos villes pour y jouer un rôle essentiel.

Séances en atelier:
L’espace est vert
Pour cette première phase, l’intervenant attribue à sa classe une zone proche de son collège sur laquelle les élèves doivent établir une série de relevés. Pour cela, les élèves et le botaniste mettent en place un protocole de sorties et d’observations : nom des espèces, groupes et familles, nom vernaculaire, type de plante (arbre, arbuste, arbrisseau, herbacée, etc.), dessins accompagnés de son échelle, localisation, cartographie, etc.

La recherche « participée »
La classe passe ensuite d’une observation de terrain à une observation de « laboratoire ». Grâce aux spécimens collectés, les élèves apprennent à conserver le vivant (découpe, séchage, décoctions) et à le décrire précisément (en tenant compte des règles mises à disposition par le portail du Muséum d’Histoire Naturelle). Durant cette étape les élèves doivent être très rigoureux car il s’agit de faire remonter aux chercheurs du Muséum des informations qualitatives et quantitatives à même d’améliorer la base de données concernant l’état des fleurs du département.

Du local au global
Pour cette dernière séquence, l’intervenant propose aux élèves de croiser les données de leur environnement immédiat avec celles, plus vastes, recueillies dans d’autres lieux du monde. Il s’agit de donner à voir aux élèves l’extrême richesse de la biodiversité et décrire les phénomènes de migration des plantes.

Montrer: 
Un dispositif scénographique accueille une quinzaine de types de plantes récoltés par les élèves et illustrant le parcours des classes. Lors d’une journée portes ouvertes, les élèves partagent le fruit de leur travail à l’aide de ce support.

 

Sorties:
- OBSERVATIONS DANS LES PARCS DU DÉPARTEMENT
- MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE DE PARIS : VISITE DE LA GRANDE GALERIE DE L’ÉVOLUTION, DES GRANDES SERRES DU JARDIN DES PLANTES, DU JARDIN ÉCOLOGIQUE ET DU JARDIN ALPIN
- VISITE À L’ARBORETUM DE CHÈVRELOUP (VERSAILLES)

Collèges:
- Classe de 6ème, Evariste Galois, Epinay-sur-Seine
- Classe de 6ème, Maximilien Robespierre, Epinay-sur-Seine 
- Classe de 6ème, Anatole France, Les Pavillons-sous-bois
- Classe de 5ème, Jacques Jorissen, Drancy

 

Scénographie: ELODIE DESCOUBES

Photo: GUILLAUME LEBRUN

En plein air
En plein air
En plein air
En plein air
En plein air