Le bonheur exactement

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenants : 
PATRICK PAMPHILE, EMILY TANIMURA / MATHÉMATICIENS

Chargée de projet :
LUCILLE NEGRE

 

Objectifs :
Il n’est pas rare aujourd’hui d’entendre parler « d’indices du bonheur mondial », « d’indicateurs du vivre mieux », ou de voir fleurir des équations et autres « formules du bonheur ». Pour tenter d’y voir clair, deux classes de collégiens ont été invitées à porter une attention toute particulière aux éléments qui contribuent à faire leur bonheur ; ils ont essayé d’approcher ces éléments de façon mathématique notamment pour tenter de les mesurer : quelle valeur et quelle grandeur à notre bonheur ?

Atelier :
Qui parle de bonheur ?
Dans un premier temps, élèves et intervenants se sont penchés sur différentes perspectives. Une philosophe s’est rendue en classe pour interroger avec les élèves les éléments qu’ils assimilent au bonheur : famille, santé, amitié, éducation, etc., une liste s’est ainsi constituée au fil des débats qui ont animés la classe. L’apport de l’économie a proposé une autre vision : les notions d’ « indice du bonheur mondial » ou de « bonheur national brut » ont été abordées et la classe a analysé les indicateurs choisis (croissance, culture, économie) par les différents pays.

Enquêter
Il a d’abord fallu élaborer un processus d’enquête – quelles informations voulons-nous obtenir ? -  en choisissant un groupe puis en déterminant une méthode. Une classe a choisi de s’aider des outils de la sociologie en se basant sur l’utilisation d’un questionnaire destiné à l’ensemble des élèves du collège. La seconde s’est donnée pour objectif de calculer l’indicateur du bonheur collectif de la classe en se basant sur la méthode dite « de Borda ».

Traduire
Les informations contenues dans les questionnaires ont été reportées dans Excel, les élèves ont ainsi pu visualiser la traduction en chiffre des réponses. Au fur et à mesure que les résultats ont été traduits sous forme de graphiques, des moyennes et des écarts sont apparues, se sont dessinées les tendances du groupe ciblé que les élèves ont eu à commenter : pour les élèves les relations sociales étaient indispensables au bonheur ; ceux qui considéraient la richesse comme le moins important étaient aussi ceux qui répondaient avoir toujours les moyens. Dans la seconde classe, la valeur moyenne de l’indicateur du bonheur collectif obtenu a été de 0,68.

Montrer :
L’installation « J’suis bonheur » a été présenté dans les collèges en juin 2019. Elle invitaient les élèves et les ensignants à comprendre la démarche des deux classes participantes et à découvrir les résultats obtenus.

Remerciements :Anouk Colombani

 

Sorties :
- CITÉ DES SCIENCES
- MUSÉE DES ARTS ET MÉTIERS

Collèges :
- Classe de 3eB du Collège François Mitterrand de Noisy le Grand
- Classe de 5eH du Collège Édouard Herriot de Livry-Gargan

 

Scénographie : ELODIE DESCOUBES

Photos : PIERRE ANTOINE

Le bonheur exactement
Le bonheur exactement
Le bonheur exactement
Le bonheur exactement