Sur ordonnance

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenants: Isabelle Savoyaud/ docteure en pharmacie

Chargé de projet: Mathieu Marion

 

Objectifs:
Pourquoi faut-il s’intéresser aux médicaments ? Sans doute parce qu’il est peu de produits aussi mal connus du grand public et qui possèdent pourtant autant d’attaches avec notre quotidien. Encadrée par un pharmacien, la classe parcourt l’univers des médicaments à travers une série de questionnements et de travaux pratiques : de l’armoire à pharmacie, comme terrain d’enquête, en passant par l’ordonnance, pour finir au plus près du principe actif d’une gélule.

Séances en atelier:
L’armoire à pharmacie
Cette première phase vise à définir ce qu’est le médicament. Chez les professionnels, on parle d’un « aliment » particulier : qu’en pensent les élèves et savent-ils ce que contient un médicament ? Pour animer ces questions, l’intervenante présente différents produits et explique le parcours du médicament dans le corps. Durant cette phase, les élèves abordent aussi l’évolution de la notion de médicament au cours des âges, des pays et des milieux sociaux. A la fin de cette phase, les élèves doivent lister et photographier leur armoire à pharmacie et ramener l’ensemble des documents en classe. Une séance d’analyse est proposée.

Principe actif
Le principe actif est pour ainsi dire le coeur même de tout médicament.
Cette phase s’y consacre en proposant aux élèves de suivre le cheminement nécessaire à la réalisation d’un médicament : qu’est ce que ce fameux principe actif ? D’où vient-il et comment l’obtient-on ? Cet exercice pratique est réalisé à partir d’un choix de plantes sélectionnées et apportées par l’intervenante. Les élèves doivent aboutir à la mise au point de véritables gélules telles qu’on en trouve dans les pharmacies.

Médicament et consommation
Avec l’aide de l’intervenante, la classe élabore un questionnaire destiné aux pharmaciens. Par petits groupes, les élèves mènent une série d’enquêtes auprès des différentes pharmacies de la ville. A travers cette enquête, il s’agit de mettre en évidence les différents comportements face au médicaments chez les différentes populations de la ville : qui consomme quoi ? Quels sont les médicaments les plus prescrits et qui les a prescrits ? Et puis quel est le rôle du pharmacien ? Etc.

Montrer:
A l’issue du parcours, les élèves ont créé un médicament appelé « Le Santix ». Ils en ont imaginé le logo, rédigé la notice et conçu le principe actif : des gélules renfermant des souhaits. 200 boîtes renfermant 3000 gélules de Santix on été réalisées puis distribuées sur l’établissement par les élèves.

 

Sorties:
- Faculté de pharmacie (Paris) : visite du Musée d’Histoire du Médicament
- Pharmaciens de la ville de Villepinte

Collège:
- Classe de 3ème découverte professionnelle, collège Camille Claudel, Villepinte

 

Photo: PIERRE ANTOINE

Sur ordonnance