Les ados pour les nuls

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenantes: Yaëlle Amsellem Mainguy, Chantal Dahan/ sociologues

Chargé de projet: Mathieu Marion

 

Objectifs:
Comment qualifier l’adolescence et comment en parler quand on traverse soi-même cette période ? Accompagnées d’une sociologue, les classes doivent apprendre à tirer parti de ce que d’autres savent ou croient savoir de l’adolescence : des chercheurs bien sûr, mais aussi des enfants, des parents, etc. Les classes élaborent une enquête en intégrant leurs propres expériences et témoignages.

Séances en atelier:
Les représentations
Les élèves discutent les représentations « habituelles » de l’adolescence : les principaux intéressés partagent-ils un sentiment d’appartenance ? Dans quels lieux se retrouvent-ils ? Comment s’habillent-ils ? Quels rôles ont-ils par rapport aux adultes ? Comment occupent-ils leur temps libres ? En parallèle, le sociologue prend soin d’introduire un choix de texte d’auteurs ayant travaillé sur l’adolescence donnant à entendre des conclusions qui, en leur temps, ont fait sens ou rupture.

Une spécialité
Le groupe sélectionne une série de questions et invite des spécialistes pour échanger avec eux : des linguistes, des médecins ou des juristes, c’est tout un collège d’experts qui est invité à venir débattre en classe. Ensemble, ils doivent dessiner des thématiques pour les étapes suivantes.

Travail d’enquête
Les méthodes particulières de l’enquête sociologique sont maintenant mobilisées. Les élèves élaborent une grille d’entretien et rédigent un questionnaire ; la classe dresse un panel de personnes à interroger (parents, enseignants, camarades) ; elle organise les entretiens.

Analyses et arguments
La dernière séquence, la plus longue, mais aussi la plus captivante, voit les élèves décrypter les entretiens et, surtout, finaliser leur recherche en établissant des constats et des tendances à partir des réponses obtenues. Les séquences d’analyses menées par la classe sont toutes filmées.

Partager:
La restitution propose une plongée dans la recherche des élèves à partir d’images prises en classe par le cinéaste Dominique  Philiponska ; ces images expriment une pensée en marche. Ces témoignages sont une invitation faite à chaque visiteur pour s’interroger de façon légère et sensible.

 

Sorties (sélection):
- Visite guidée sur le thème des âges de la vie, musée d’Orsay
- Visite du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports
- Visite sur le thème des rites de passage, musée du Quai Branly
- Visite de l’Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (INJEP)

Collèges:
- Classe de 3ème, collège Théodore Monod, Gagny
- Classe 3ème, COLLÈGE Georges Politzer, La Courneuve