Les métamorphoses

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création.

 

Intervenants:
Ana Maria Lozano Rivera/ Artiste, Flore Dallennes, Coline Fontaine, Thibaut Louvet/ Designers

Chargée de projet:
Lucille Negre

 

Objectifs:
Dans le cadre du projet « Les métamorphoses », quatre classes ont été invitées à expérimenter les techniques d'impression 3D autour d'une machine commune.
Celle-ci, se jouant des codes de l'impression traditionnelle, n'imprime pas du plastique mais de la terre. Art, design et architecture ont été invoqués pour mettre l'appareil au service de leurs projets.

Séances en atelier:
Les mondes de l’impression
L’impression 3D est devenue incontournable dans nombre de domaines : comment expliquer ce phénomène ? Des images et aussi des exemples réels ont été commentés en classe. Les élèves ont pu tester les différentes fonctions d’une imprimante amenée en classe. L’intervenant a présenté son mécanisme d’impression, le rôle du fichier source, les approches par ajout ou par retrait, l’emploi de bois, de papier, de résine, etc.

L’encre et le végétal 
Une fois les procédés d’impression compris, la classe a eu à concevoir un projet de sculpture. Il a fallu prendre en compte les potentialités et les limites de l'imprimante, pour faire naitre des idées et des formes. La classe a rédigé un projet, s’est répartit des missions et a commencé à dessiner les plans des éléments qui ont constitués la réalisation finale. Alors que certains ont eu à envisager les usages et le mobilier d’un parc, d’autres ont dessinés une ville à l’architecture surréaliste et écologique.

Nature artificielle
Au mot « impression », répond alors le mot « encre ». Les essais effectués ont permis de déterminer la bonne consistance de la terre. L’exploration technique a pu se poursuivre par l’ajout dans les encres de graines. Une fois les imprimantes amenées en classe l’impression des motifs pensés par la classe a pu commencer. La classe s’est divisée en groupe, pendant que le premier réalisait et testait l’encre, le second manipulait le logiciel et la machine.

Partager:
Chaque classe a installé et exposé son projet au sein du collège à la fin de l’année scolaire. Une fois l’espace d’exposition déterminé, le montage de la sculpture a pris place. Ensuite, ce fut aux élèves de mettre en scène et de raconter leur travail à quoi ressemble leur parc idéal, leur ville futuriste ?

Remerciements:
Grégoire Simonnet/ maker, Les fabriqueurs, Sabine Beutin/ botaniste.

 

Sorties (sélection) :
- Cité des Arts
- Fablab Makerz, La Villette
- Fondation Cartier, exposition Junya Ishigami, Freeing Architecture
- Parc de la Villette
- Fab Lab de la Villette
- Parc de la Courneuve
- Serres du jardin des plantes

Collèges:
- classe de 6ème4 du collège Honoré de Balzac à Neuilly-sur-Marne.
- classe de 5 ème1 du collège Jean-Baptiste Corot au Raincy.
- classe de 6 èmeA Segpa du collège Henri Barbusse à Saint-Denis.
- classe de 4ème3 Segpa du collège Federico Garcia Lorca à Saint-Denis.

 

Scénographie: ELODIE DESCOUBES

Photos: PIERRE ANTOINE

Les métamorphoses
Les métamorphoses
Les métamorphoses
Les métamorphoses
Les métamorphoses