Bioéthique

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenants: Anna Mutini-Calvitti, Jean Hache, Claire Larroque/ philosophes

Chargée de projet: Anna Mezey

 

Objectifs:
Quels sont les progrès scientifiques qui justifient la bioéthique et peut-il y avoir des règles communes pour en juger ? Sciences et techniques nous rendront-ils meilleurs et le peuvent-elles ? Accompagnés d’un philosophe plaçant la bioéthique au cœur du projet, les élèves questionnent tout autant les progrès annoncés par les chercheurs que les bouleversements supposés et les valeurs de notre société en la matière.

Séances en atelier:
Tous philosophes
Les élèves se voient proposer une série de textes abordant la bioéthique selon des angles différents : littéraires (« Réparer les vivants » de Maylis de Kerangal), articles de journaux (revue de presse sur l’affaire Vincent Lambert), études (extrait documentaire sur l’assistance médicale à la procréation), etc. Après discussion, les élèves isolent certains thèmes et élaborent des problématiques. Par la suite, ils identifient des experts et des institutions impliqués dans ces questions.

Du scientifique à l’éthique
Les classes déterminent une question centrale qu’ils approfondissent grâce à des enquêtes auprès de professionnels ou militants associatifs, des recueils de témoignages au sein de leur entourage, etc. A ce stade, une classe s’est par exemple penchée sur la question : « Sommes-nous en train de transférer notre « pouvoir décisionnel » aux machines intelligentes ? » tandis qu’une autre a choisi de traiter « la recherche biomédicale sur le vivant ».

D’une parole en publique
Cette dernière phase est consacrée à préparer le forum pour clôturer le projet. Il s’agit pour les élèves de synthétiser leurs analyses menées depuis plusieurs mois, d’isoler les points à discuter, de souligner les doutes, etc. et de rendre cet ensemble accessible aux autres classes sous la forme d’une présentation courte.

Partager:
Le  24 mai 2016, dans l’amphithéâtre de Biocitech, les quatre classes sont réunies à l’occasion d’un forum d’échange. Chaque classe dispose de 15 minutes pour présenter sa réflexion puis s’ensuit un débat avec le public (parmi lequel des chercheurs invités). Au programme des discussions : « L’homme augmenté », « L’homme sera t-il éternel ? » « La greffe d’organes ». La rencontre est animée par Philippe Descamps, philosophe et expert en bioéthique.

Remerciements à Jean-François Boussard, directeur de Biocitech.

 

Sorties et rencontres:
- Musée de l’homme : visite guidée sur le thème « Qui sommes-nous, d’où venons-nous, où allons-nous ? ».
- Biocitech, Romainville : visite d’une pépinière d’entreprises innovantes (biotechnologie et santé).
- Gabriella Pàsti : docteur en biologie, Institut Génétique Biologie Moléculaire Cellulaire, Strasbourg
- Oriane Blanchet : Infirmière Coordinatrice de prélèvements d'organes et de tissus Centre Hospitalier de Saint-Denis
- Didier Cournelle : juriste et vice-président de l'Association Française Transhumaniste-Technoprog
- Philippe Descamps : philosophe et expert en bioéthique.

Collèges:
- Classe de 4e6, Maximilien Robespierre, Epinay-sur-Seine
- Classe de 3e DP, Edouard Herriot, Livry-Gargan
- Classe de 3e6, Jean Vilar, La Courneuve
- Classe de 3e3, Lucie Aubrac, Livry-Gargan