Les Météores

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenants: Rémi Meynadier/ docteur en science de l’atmosphère, Thierry Elias/ chercheur-physicien, Robin Locatelli/ ingénieur météorologue, Alexis Metzger/ géographe - géoclimatologue

Chargées de projet: Anna Mezey et Florise Pagès

 

Objectifs:
Avant d’arriver sur nos écrans, la météo passe par les mains expertes de nombreux observateurs capables de comprendre les nuages, d’analyser l’atmosphère et d’interpréter les vents. Encadrés par un chercheur, les élèves doivent mettre au point un protocole d’observation, le tester localement durant plusieurs mois et tenter, en fin d’année, de prédire le temps pour leurs camarades.

Séances en classe:
Pour quoi faire ?
Comment la météo nous concerne-t-elle au quotidien ? Est-elle perçue de la même manière par tous ? Où se renseigner à son sujet ? Etc. Grâce à ces questions, l’intervenant peut expliquer aux élèves ce qu’est la météo et mettre en évidence la différence entre météo et climat.

Lever les yeux au ciel
Chaque séance est déployée de manière à traiter un paramètre météorologique distinct : la température, la pluie, le vent, la pression, l’hygrométrie. Les élèves étudient le phénomène en manipulant des instruments de mesure et en faisant des expériences. Un relevé quotidien est établi ; ils peuvent ainsi comparer les résultats avec ceux de Météo France et ainsi mieux comprendre les manifestations et enjeux de chaque paramètre.

Savoir, c’est prédire
Si la météorologie est une science, elle nécessite à la fois des notions de physique et de géographie : les élèves découvrent qu’elle est aussi l’objet d’interprétations plus empiriques, surtout lorsqu’elle fait appel au bon sens et à l’observation. En choisissant une date dans les semaines à venir, la classe s’amuse durant cette nouvelle phase à comparer des résultats d’archives à leur propre expérience: le jeu consiste à tenir compte de tous ces paramètres pour essayer de prévoir la météo qu’il fera ce jour-là.

Partager:
Durant une semaine, au sein de son établissement, chaque classe doit expliquer la météo du lendemain : les élèves disposent d’un espace météo leur permettant de commenter le ciel et les nuages, de mesurer les températures, le vent, l’humidité, et d’expliquer le réchauffement climatique et l’indice de confiance.

 

Sorties (sélection):
- Airparif : visite et rencontre avec les scientifiques du site (description de leur mission, des outils utilisés, de la pollution sur Paris)
- SIRTA : visite et relevés sur la plateforme instrumentale du SIRTA, puis démonstration du Lidar qui analyse le déplacement des aérosols dans l’air
- Aéroport d’Orly : rencontre avec un aiguilleur du ciel (maîtrise des connaissances météorologiques pour exercer son métier dans l’aéronautique)

Collèges:
- Classe de 5ème 6, collège Colonel Fabien, à Saint-Denis
- Classe de 3ème, COLLÈGE Jean Jaurès, à Pantin
- Classe de 5ème C, COLLÈGES imone Veil, Aulnay-sous-Bois
- Classe de 3ème 6, COLLÈGE Saint Exupéry, Noisy-le-Grand

 

Photo: GUILLAUME LEBRUN
Scénographie: ELODIE DESCOUBES

Les météores
Les météores
Les météores