À compléter

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenants: Sophie Darcq, Thomas Gosselin, Amandine Meyer, Gilles Rochier/ auteurs de BD

Chargé de projet: Mathieu Marion

 

Objectifs:
Détournements et parodies, mises en boîte ou phénomène de l’autoparodie : dans ce parcours, ce sont toutes les formes de la bande dessinée, y compris les plus moqueuses, qui se trouvent entre les mains des élèves. Aidées d’un scénariste ou d’un dessinateur, les classes puisent dans des bandes dessinées de référence pour créer de nouvelles planches.

Séances en atelier:
Question de styles
A travers la lecture et l’analyse d’un certain nombre d’albums de son choix, l’intervenant initie les élèves à différents courants de bande dessinée ; il propose également un panorama des liens entre bande dessinée et parodie, en montrant comment le 9ème art a su intégrer des références provenant d’autres champs de créations : littérature, conte de fée, cinéma, etc.

Jeux, exercices et expérimentations
Durant cette seconde phase, les élèves s’amusent des potentialités de la BD afin d’explorer les possibilités narratives du médium bande dessinée. La classe expérimente à tout va grâce à des micro workshops imaginés par l’intervenant : à la manière de l’Oubapo (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle), les participants sont par exemple invités à créer de très courtes bandes dessinées à partir de contraintes formelles.

Cases finales
Aidée par l’illustrateur, la classe choisit une BD parmi des ouvrages de référence (Tintin, Lucky Luke, Gaston Lagaffe) puis établit/transforme/ réécrit certaines pages dans lesquelles l’imagination doit prendre le pouvoir. Une fois l’histoire stabilisée, les élèves donnent figure aux différentes situations et créent ainsi leur propre bande dessinée. Pour cette étape de réalisation, le dessinateur adopte un mode graphique accessible à tous et prend en charge l’exécution de certaines cases sous la conduite des élèves.

Montrer:
Les différents travaux menés par les classes ont été publiés dans un recueil titré « A compléter ». Disposant de plusieurs dizaines d’exemplaires, les classes ont diffusé ce support dans leur établissement accompagné d’un temps de dédicace. Des rencontres ont également été organisées au sein des CDI permettant ainsi de débattre des idées avancées.

 

Sorties (sélection):
- VISITE DU SALON DES OUVRAGES SUR LA BANDE DESSINÉE DE PARIS
- MUSÉE DES ARTS LUDIQUES : EXPOSITION DES STUDIOS AARDMAN SALON DU LIVRE ET DE LA JEUNESSE (MONTREUIL)
- MUSÉE EN HERBE : VISITE DE L’EXPOSITION CONSACRÉE À TINTIN

Collèges:
- Classe à double niveau 4ème / 3ème, Descartes, Tremblay-en-France
- Classe de 4ème 4, Henri Wallon, Aubervilliers
- Classe de 6ème 4, Eric Tabarly, Pavillons-sous-Bois
- Classe de 5ème Segpa, Antoine Laurent de Lavoisier, Pantin
- Classe de 6ème 4, Le Parc, Aulnay-sous- Bois

 

Photo: PIERRE ANTOINE

A compléter