À l'écoute du sacré

Depuis 2009, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis soutient « la Culture et l’Art au Collège (CAC) ». Cette démarche repose en grande partie sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines (40h), d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. 

 

Intervenants: Sepideh Parsapajouh/ docteure en anthropologie et sociologie

Chargé de projet: Stéphane Coulaud

 

Objectifs:
En parcourant des exemples sélectionnés parmi différents témoignages écrits et visuels rapportés par les anthropologues, les élèves sont invités à comprendre comment, en imaginant des rites, des pratiques, des doctrines, l’humanité a développé de très nombreuses traditions religieuses.

Séances en atelier:
Les séances en atelier ont été construites conjointement avec une anthropologue du Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux-EHESS. Il s’agissait d’apporter un regard distancié et compréhensif des religions et des formes de religiosité et d’explorer avec eux les différentes façons par lesquelles les sciences sociales abordent le « sacré » et le « religieux ».

Croire ?
Un premier travail a consisté en une présentation synthétique de religions polythéistes pratiquées par des sociétés lointaines, elle a permis de poser des bases méthodologiques de l’anthropologie. Par la suite, les classes ont pu se concentrer sur les traditions monothéistes, en s’appuyant sur les pratiques personnelles des élèves. Anthropologue et enseignants ont alors animé les premières séances d’ateliers en procédant à un partage des opinions, croyances et connaissances de chacun, afin d’aboutir à une vision commune et plus objective du champ religieux.
À partir de ces bases, les classes ont abordé les questions relatives aux faits religieux, illustrées d’exemples pris dans différentes cultures. Les thèmes de Dieu de la vie, de la mort, de l’invisible, de l’au-delà, de la croyance, etc., ont alors été exprimés.

Lieu de culte
Le parcours s’est ensuite élargi et plusieurs rencontres avec des représentants de communauté religieuse ont été organisées dans les lieux de culte mêmes. Les classes se sont par la suite concentrées sur des religions plus familières, comme celles du Livre. Les visites suivantes se sont alors effectuées à la Grande Synagogue de Paris, à la chapelle de Notre-Dame de Bonne Délivrance, et à la Grande Mosquée de Paris. Les élèves ont effectué des entretiens avec les représentants de chaque communauté, à l’aide des grilles élaborées en classe. Un travail d’observation des lieux a été également entrepris par ces élèves. Les deux dernières séances de l’atelier étaient consacrées à des réflexions comparatives : ressemblances et différences entre les religions.

Montrer:
Production d’un jeu de 15 affiches imprimées en Noir et Blanc au format A1. À partir d’un questionnaire qu’ils ont élaboré pendant l’atelier, les élèves ont interrogé des représentants des trois religions monothéistes. Ils ont assimilé les réponses afin d’en restituer la teneur par une formulation dont ils sont les auteurs. 

Remerciements à Rita Hermon-Bellot, Sophie Nizard, Mathieu Terrier.

 

Sorties:
- MUSÉE DU QUAI BRANLY
- CHAPELLE NOTRE-DAME-DE-LA-BONNE-DÉLIVRANCE, NEUILLY-SUR-SEINE
- GRANDE MOSQUÉE DE PARIS
- GRANDE SYNAGOGUE DE PARIS

Collèges:
- Classe de 6e du collège Dolto, Villepinte
- Classe de 3e Segpa du collège Monod, Gagny